• - Je répète souvent

    Pourquoi répéter les choses? On m'a fait la remarque que je radote. Je cherche.

    Aussi, mon cœur radote, il répète inlassablement un battement depuis ma naissance. Ma respiration fait de même. Tellement de répétitions que c'est étourdissant de penser à combien de fois mon cœur a pompé le sang dans mes veines depuis que je suis né. Combien de fois mes poumons ont filtré l'air? Inspirer, expirer, recommencer sinon c'est la mort. Mon organisme, dans sa constitution même, répète pour vivre. J'ai appliqué à certains apprentissages cette nécessité là qu'est la répétition. N'est-ce pas ainsi que l'on apprend? Répéter mille fois un geste et on entre dans la maîtrise? 

    Quelqu'un m'a fait une remarque désobligeante du fait que je lui ai redis quelque chose que je lui avais déjà dite. Et après? Sa remarque était du genre que je me répétais et que c'était enfantin. Inutile. À la limite de la sénilité. Je n'ai pas su réagir sur le coup, de là mon petit texte aujourd'hui. 

    Par exemple, j'écris. Tous les jours. Je répète cet exercice de la pensée et de la sensibilité pour me rapprocher de moi-même et des gens. Déjà que je répète cet exercice tous les jours alors forcément... De plus, dans les sujets que je traite, je visite souvent les mêmes états de conscience, jour après jour. Répétition. Pour moi, la répétition permet de sonder les choses avec plus de profondeur, allant même jusqu'à me les approprier parfois. Par exemple, je tourne autour des sujets qui m'habitent en les nommant différemment. Une idée prend ainsi plus ou moins d'espace à l'intérieur de moi. Si je la développe beaucoup elle prends plus de place, sinon elle peut se perdre et je ne la retrouve plus avant longtemps. Ou plus jamais.

    Je me suis senti mal quand la personne m'a fait la remarque que je radotais. Mais à bien y songer, je me dis que c'était peut être juste que le sujet était plate pour elle? Parce que je n'en démord pas, la répétition, c'est essentiel. J'ai commencé à sculpter. Là aussi la répétition c'est important. Chaque encoche que je fais me rapproche de la suivante qui me permet d'avancer dans mon projet. Ceci emmène cela. Si dans le corps (battement de cœur, respiration...), et si dans les apprentissages physiques, la répétition c'est vital, dans les pensées j'imagine que c'est pareil. Je ne me gênerai pas ici, dans mon petit blog, pour répéter parfois les mêmes affaires. J'utiliserai des mots différents pour apprivoiser une même idée.

    Je tourne autour des idées comme un aigle tourne autour de sa proie. Je plonge dans les profondeurs, comme les racines de l'arbre le font, à la recherche d'eau et de minéraux. J'écris pour me donner le pouvoir de nommer ce qui était sans nom pour moi. J'apprivoise l'inconnu. Je me cherche, tout simplement. Je me cherche. Cette quête est sans limite et réclame un travail quotidien. Chaque jour est unique et me permet d'avancer dans ces profondeurs que je mentionnais à l'instant.

    Je pense que nous sommes tous appelé à nous définir. Moi, c'est à cause d'une violente dépression nerveuse, étalée sur six longues années, que je suis arrivé à ce besoin de me définir. La dépression a ceci de particulier, c'est qu'elle nous déconstruit. En tout cas, c'est ce qu'elle m'a fait. J'ai du recommencer à zéro, me rebâtir lentement, un petit pas à la fois. Là encore, répétition. Depuis lors, je répète plus que jamais des gestes essentiels, je m'applique plus qu'avant à bien respirer, à bien vivre chaque chose, à bien appréhender le monde. Mais je me cherche. Je crois que je vais devoir le faire jusqu'à la toute fin, car se trouve-t-on vraiment un jour? Ne sommes nous pas toujours en mutation, en transformation, en devenir? Chaque geste, même s'il s'inscrit dans une répétition, n'est-il pas différent du précédent et nécessairement du suivant? Même s'il y a "répétition", chaque geste est "unique", chaque regard sur un même objet possède en lui le pouvoir de nous illuminer. J'ai le goût d'écrire que la répétition, c'est bon pour le moral!


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :